Finance

Qu’est-ce qu’un benchmark du marché privé et pourquoi est-il si important ?

Par Fabrice , le 26 juillet 2022 - 17 minutes de lecture
process pour faire analyse marche prive

Les investissements sur le marché privé ont le potentiel de surperformer les investissements publics et jouent un rôle clé dans les stratégies d’allocation de la plupart des investisseurs institutionnels. Cependant, les données sur la performance des fonds du marché privé ne sont pas largement disponibles, ni soumises aux mêmes codes réglementaires que les alternatives publiques, qui prévoient une communication et une transparence solides des données.

Alors que les investissements publics utilisent des critères et des indices de référence largement reconnus, comme le S&P 500 et la moyenne industrielle du Dow Jones, les investisseurs sont souvent confrontés à des difficultés lorsqu’ils tentent de comprendre et d’analyser la performance de leurs actifs sur le marché privé.

Dans cet article, nous nous plongeons dans l’analyse du marché privé, en discutant de certaines des stratégies permettant de comprendre la performance des fonds du marché privé, ainsi que des mesures de performance courantes.

Analyse du marché privé : c’est quoi ?

Les benchmarks du marché privé sont des normes par rapport auxquelles les investisseurs et autres professionnels du marché privé peuvent comparer les rendements d’un fonds à ceux de ses pairs. Les commanditaires (LPs) et les commandités (GPs) peuvent utiliser le benchmarking pour évaluer la performance d’un fonds par rapport à ses pairs et évaluer la performance de la classe d’actifs.

En s’appuyant sur des benchmarks solides, les LPs peuvent éviter de manquer des opportunités d’investissement importantes ou de prendre de mauvaises décisions d’allocation, et les GPs peuvent rationaliser leurs efforts de collecte de fonds. Sur les marchés privés, la performance des fonds est généralement analysée par rapport à un ensemble de fonds pairs ayant des attributs similaires, tels que la taille du fonds, l’année de création et la géographie.

En quoi l’évaluation de la performance des fonds des marchés publics et privés est-elle différente ? 

Les fonds du marché privé sont basés sur des stratégies différentes et sont structurés pour des profils de rendement entièrement différents de ceux des fonds du marché public. Pour cette raison, ils sont confrontés à un ensemble distinct de défis, et il est donc particulièrement important de considérer des mesures alternatives lors de l’évaluation de leur performance. Les fonds du marché privé nécessitent des benchmarks qui prennent en compte des éléments tels que des horizons temporels plus longs, des périodes de blocage prolongées et des structures de fonds moins liquides.

Analyse de performance des fonds des marchés publics et privés
Analyse de performance des fonds des marchés publics et privés

Les fonds du marché public, quant à eux, sont généralement plus accessibles et ont des périodes de blocage plus courtes. C’est pourquoi ils peuvent être évalués à l’aide de paramètres financiers traditionnels tels que le retour sur investissement (ROI). Toutefois, il est important de garder à l’esprit que les fonds du marché public investissent souvent dans des titres à plus haut risque, de sorte que leur RCI est plus élevé en conséquence

Lorsque l’on compare les deux types de fonds, il est important de se rappeler que les fonds du marché privé ne sont pas soumis au même type de réglementation que les fonds du marché public. Pour cette raison, ils peuvent être plus volatils et plus risqués. Cependant, ils peuvent également offrir des rendements plus élevés. Il est donc important de bien réfléchir à votre objectif d’investissement des bénéfices et la tolérance au risque avant de décider du type de fonds qui vous convient.

Quels sont les attributs d’un fonds qui constituent un benchmark standard pour le marché privé ?

Certains des attributs les plus courants à prendre en compte lors de la création de benchmarks pour les marchés privés sont la taille, le millésime, la géographie et le type de fonds. 

La taille du fonds est importante à prendre en compte dans l’analyse car elle a un impact sur la construction du portefeuille ainsi que sur la taille et le calendrier des flux de trésorerie, et des fonds de tailles différentes auront des caractéristiques différentes. Par exemple, les fonds de grande taille peuvent avoir un effet démesuré sur un ensemble global de benchmarks si les fonds ne sont pas regroupés. 

Le millésime d’un fonds, ou l’année de son premier appel de fonds, est un autre attribut important à prendre en compte dans l’analyse du marché privé. En général, les fonds sont regroupés par millésime afin de contrôler le temps. Par exemple, les fonds qui partagent la même période auront été exposés à des conditions économiques similaires, ce qui permet une comparaison plus précise. 

Le type de fonds, comme le capital-risque, le capital-investissement, les actifs réels et la dette, est également important à prendre en compte. Des stratégies différentes emploient des approches différentes de la construction de portefeuille et investissent dans des cibles très différentes avec des profils risque/rendement variables. 

À lire aussi :  Comment investir les bénéfices de votre entreprise pour assurer sa croissance ?

Par exemple, un fonds de capital-risque investira dans des entreprises relativement nouvelles et prometteuses, tandis qu’un fonds de capital-investissement investira dans des entreprises plus grandes et mieux établies. En outre, un fonds de capital-risque peut être plus enclin à investir dans un plus grand nombre de sociétés en portefeuille et à faire des appels de fonds plus fréquents. 

Attributs constituant un benchmark standard pour le marché privé
Attributs constituant un benchmark standard pour le marché privé

Les types de fonds peuvent être subdivisés pour inclure des classifications plus spécifiques au sein des classes d’actifs. Voici une présentation globales de certains types de fonds que vous devez suivre. Bien que nous n’indiquions pas de classifications supplémentaires pour les fonds de fonds ou les fonds secondaires, nous les mesurons toujours comme des groupes distincts.

Capital-investissement

Capital-investissement (CI) est un type de financement qui permet à une entreprise de financer son activité en échange d’une participation au capital. Les investisseurs apportent des fonds à l’entreprise en échange d’actions, ce qui leur donne le droit de recevoir une part des profits et/ou des dividendes dégagés par l’entreprise. Les capitaux propres sont les fonds que possède une entreprise pour financer son activité. Ces fonds proviennent du capital investi par les actionnaires, ainsi que des bénéfices réalisés par l’entreprise et distribués aux actionnaires (dividendes). Le montant total des capitaux propres est égal au montant du capital social augmenté du cumul des résultats nets négatifs depuis la création de l’entreprise

Les capitaux propres servent à financer les actifs de l’entreprise (immobilisations, stocks, créances clients, etc.) et à rémunérer les salariés. Ils représentent également une source de financement importante pour les investissements (capacités de production, recherche et développement, etc.).

Les capitaux propres peuvent être utilisés pour financer des acquisitions ou des fusions, pour réduire la dette de l’entreprise, ou encore pour distribuer des dividendes aux actionnaires. Les investisseurs en capital-investissement sont généralement des fonds spécialisés dans ce type d’investissement, mais il peut également s’agir d’investisseurs privés, de banques ou d’autres institutions financières.

Capital-risque

Le capital-risque est un type de financement qui permet à une entreprise de financer son activité en échange d’une participation au capital. Les investisseurs apportent des fonds à l’entreprise en échange d’actions, ce qui leur donne le droit de recevoir une part des profits et/ou des dividendes dégagés par l’entreprise

Le capital-risque est généralement apporté par des investisseurs privés, des banques ou d’autres institutions financières, mais il peut également s’agir de fonds spécialisés dans ce type d’investissement. Les entreprises qui ont recours au capital-risque sont généralement des entreprises relativement nouvelles et prometteuses, mais elles peuvent également être des entreprises plus grandes et mieux établies.

Un fonds de capital-risque peut être plus enclin à investir dans un plus grand nombre de sociétés en portefeuille et à faire des appels de fonds plus fréquents.

Actifs réels

Les actifs réels sont des actifs physiques ou tangibles qui peuvent être utilisés pour produire des biens ou des services. Ils comprennent les terrains, les bâtiments, les machines, les équipements, les ressources naturelles et les infrastructures. Les actifs réels sont généralement classés comme primaires ou secondaires.

Les actifs réels primaires sont utilisés dans la production de biens et de services, tandis que les actifs réels secondaires sont utilisés pour soutenir les actifs réels primaires. Par exemple, une usine est un actif réel primaire, tandis que les machines et l’équipement à l’intérieur de l’usine sont des actifs réels secondaires

Ils peuvent être directs ou indirects. Les actifs réels directs sont ceux qui sont directement impliqués dans la production de biens et de services, tandis que les actifs réels indirects sont ceux qui soutiennent le processus de production sans y être directement impliqués. Par exemple, un camion est un actif réel direct, tandis que le garage où est stocké le camion est un actif réel indirect

Les entreprises peuvent utiliser différents types d’actifs réels pour financer leurs activités. Les terrains et les bâtiments sont généraux les plus courants, mais les entreprises peuvent également utiliser des machines, des équipements, des ressources naturelles et des infrastructures. Les entreprises peuvent soit acheter ces actifs directement, soit faire appel à des investisseurs pour les financer.

Dettes privées

Les dettes privées sont des emprunts contractés auprès d’institutions financières ou d’autres entités pour financer les activités de l’entreprise. Les entreprises peuvent utiliser des dettes privées pour financer des acquisitions, des investissements, des fusions ou des restructurations. Les emprunteurs doivent généralement rembourser les fonds empruntés avec intérêt. Pour les entreprises, les dettes privées représentent une forme de financement à court ou moyen terme.

À lire aussi :  Qu’est-ce que l’immobilier numérique ?

Les principaux types de dettes privées sont les prêts bancaires, les prêts d’actionnaires, les obligations et les crédits commerciaux. Les entreprises peuvent également contracter des dettes auprès d’investisseurs privés, de banques ou d’autres institutions financières.

Quel est le processus d’analyse comparative des fonds du marché privé ?

Le processus d’évaluation comparative des fonds du marché privé suit généralement les étapes suivantes :

Processus complet d'analyse comparative des fonds du marché privé
Processus complet d’analyse comparative des fonds du marché privé

1. Définir l’univers d’investissement

La définition de l’univers d’investissement est un processus de benchmarking des fonds du marché privé. Afin de créer un benchmark précis, il est important de considérer tous les facteurs pertinents et de déterminer quel fonds doit être inclus dans cette étude particulière 

La première étape de la définition des indices de référence de vos investissements consiste à déterminer à quoi ils servent. Aident-ils à orienter les décisions futures ou donnent-ils simplement des informations générales sur les performances passées ? Une fois que vous aurez répondu à cette question, il faudra examiner divers aspects tels que la taille et la répartition des catégories d’actifs, entre autres, jusqu’à ce que vous arriviez à votre conclusion finale.

2. Sélectionner un sous-ensemble de fonds comparables

Une fois l’univers d’investissement défini, un sous-ensemble de fonds comparables doit être sélectionné afin de créer un indice de référence précis

Le processus de sélection d’un sous-ensemble de fonds est souvent appelé « sélection de groupes de pairs » et il est important de prendre en compte tous les facteurs pertinents lors de la prise de décision. Par exemple, vous pouvez vouloir comparer uniquement les fonds de capital-risque d’une certaine taille ou d’un certain millésime.

Pour garantir une comparaison précise, il est important de prendre en compte tous les facteurs pertinents lors de la sélection d’un groupe de pairs. Par exemple, vous pouvez vouloir comparer uniquement les fonds de capital-risque d’une certaine taille ou d’un certain millésime. Le tableau ci-dessous énumère certaines considérations courantes :

La taille

Considérez à la fois le montant total des actifs sous gestion (AUM) et le nombre d’investissements réalisés par le fonds.

L’ancienneté

Comparez les fonds qui ont investi pendant des périodes similaires. Cela vous aidera à contrôler les changements du marché dans le temps.

Objectif d’investissement

Assurez-vous que les fonds de votre groupe de référence se concentrent sur le même type d’investissements que votre fonds. Par exemple, si votre fonds se concentre sur les rachats, vous ne devez le comparer qu’à d’autres fonds de rachat.

Stratégie d’investissement

Les stratégies d’investissement peuvent varier considérablement, même au sein d’une même classe d’actifs. Par exemple, certaines sociétés de capital-investissement se concentrent sur le capital de croissance, tandis que d’autres se concentrent entièrement sur les rachats par emprunt. Assurez-vous que les fonds de votre groupe de référence ont des stratégies d’investissement similaires.

Orientation géographique

Certaines sociétés de capital-investissement n’investissent que dans des entreprises basées dans leur pays d’origine, tandis que d’autres ont une vocation mondiale. Déterminez si vous souhaitez comparer votre fonds à d’autres fonds ayant une orientation géographique similaire.

Performance

Bien entendu, vous voudrez comparer la performance de votre fonds à celle de ses pairs. Toutefois, il est important de garder à l’esprit que les performances passées ne sont pas nécessairement indicatives des résultats futurs.

3. Calculer les statistiques pertinentes de rendement

Le calcul des statistiques de performance pertinentes est un processus de benchmarking pour les fonds de marché privés. Une fois que vous avez sélectionné votre groupe de référence, il est important de calculer précisément les chiffres afin de pouvoir effectuer une comparaison exacte entre eux et leurs concurrents dans le monde financier d’aujourd’hui, où il existe de nombreux types d’actions différents disponibles sur les bourses américaines et internationales, ce qui permet aux investisseurs de s’exposer davantage sans avoir de préférence pour les actions d’un pays plutôt que d’un autre, car elles partagent des fondamentaux économiques similaires, mais offrent des niveaux de risque différents en fonction de ce que l’on souhaite obtenir

4. Interpréter les données

Après avoir collecté et calculé tous les chiffres pertinents, il est temps de les interpréter pour que votre fonds soit considéré comme fructueux ou non, en fonction de ses performances par rapport à d’autres véhicules d’investissement similaires disponibles dans ce secteur de niche. Il faut également être capable de comprendre quels changements doivent être apportés, le cas échéant, l’année suivant, en les comparant aux résultats des années précédentes. Cela vous donnera un meilleur aperçu de la situation actuelle avant d’y revenir et d’y apporter des modifications, ainsi que les autres changements susceptibles d’affecter le marché sur lequel vous opérez.

À lire aussi :  NFT d’Instagram : guide rapide et complet pour faire partie de la nouvelle ère numérique

5. Réviser l’approche si nécessaire

La clé du succès dans ce secteur est de savoir comment adapter votre approche lorsque cela est nécessaire. Cela permettra de s’assurer que le fonds continue sur la même voie que les autres concurrents, mais qu’il possède toujours ses propres arguments de vente uniques qui le distinguent des autres dans son domaine.

Comme le marché évolue, il est important de suivre vos pairs et de voir comment ils s’en sortent. Cela vous donnera une idée de ce qui fonctionne et de ce qui ne fonctionne pas, ce qui vous permettra de modifier votre stratégie si nécessaire.

Il est également important de revoir l’approche si les objectifs initiaux fixés pour le fonds ne sont plus réalisables ou réalistes. Cela peut être dû à des changements sur le marché ou dans l’économie, ou simplement parce que les objectifs étaient trop ambitieux au départ.

Pourquoi est-il difficile de créer un benchmark du marché privé ?

Il peut être difficile de construire une référence précise pour le marché privé pour un certain nombre de raisons.

Définir une référence précise pour un benchmark d'un marché privé
Définir une référence précise pour un benchmark d’un marché privé
  • Premièrement, les données sur les sociétés privées sont beaucoup moins faciles à obtenir que celles sur les sociétés publiques. Cela s’explique par le fait que les sociétés privées ne sont pas tenues de divulguer leurs informations financières au public. Par conséquent, il peut être difficile de trouver des informations fiables et à jour sur les entreprises privées.
  • Deuxièmement, il y a souvent un manque de normalisation dans la façon dont les sociétés privées communiquent leurs informations financières. Il est donc difficile de comparer des pommes avec des pommes lorsqu’on essaie de créer un point de référence.
  • Troisièmement, les entreprises privées sont souvent beaucoup moins transparentes que les entreprises publiques. Ce manque de transparence peut rendre difficile la compréhension des performances d’une entreprise et des facteurs qui déterminent ses résultats.

L’importance des indices de référence du marché privé

Aujourd’hui, les marchés privés gagnent en popularité et attirent plus que jamais les investissements institutionnels. Cela s’explique par les rendements potentiels plus élevés qu’ils offrent par rapport aux marchés publics traditionnels.

Cependant, l’un des défis auxquels sont confrontés les investisseurs sur les marchés privés est l’absence d’un indice de référence solide et fiable permettant de mesurer la performance. C’est là qu’interviennent les indices de référence des marchés privés. Un benchmark de marché privé est un profil de rendement hypothétique qui peut être utilisé pour comparer la performance d’un portefeuille d’actifs privés.

Il existe de nombreux types d’indices de référence du marché privé, mais les deux plus couramment utilisés sont l’indice Preqin All-Strategies Private Equity et l’indice Cambridge Associates Private Equity. Ces deux indices sont très respectés et constituent un bon point de départ pour l’évaluation des performances d’un portefeuille.

Pour les gestionnaires de fonds

Pour les gestionnaires de fonds, les indices de référence des marchés privés sont importants car ils permettent de suivre et d’analyser la performance de leurs fonds par rapport à celui du marché global. Cela peut être utile à des fins de marketing et pour prendre des décisions concernant des investissements futurs.

Pour les investisseurs institutionnels

Pour les investisseurs institutionnels, les indices de référence du marché privé sont particulièrement importants car ils permettent de suivre la performance de leurs portefeuilles par rapport à celle d’autres investisseurs. Ces informations peuvent être utilisés pour prendre des décisions sur les allocations futures et les stratégies d’investissement.

Par ailleurs, les indices de référence des marchés privés peuvent également être utilisés pour évaluer le rendement ajusté au risque d’un portefeuille. En effet, ils prennent en compte les différents types de risques associés aux investissements sur les marchés privés, tels que le risque d’illiquidité et le risque de concentration.

Pour les investisseurs individuels

Pour les investisseurs individuels, les indices de référence des marchés privés peuvent être utiles pour comprendre comment leurs portefeuilles se comportent par rapport au marché global. Ils peuvent également les aider à identifier les domaines potentiels d’amélioration de leurs stratégies d’investissement.

Conclusion

Les repères du marché privé sont un outil important pour les propriétaires d’entreprises et les investisseurs. En comprenant le prix de vente d’entreprises similaires, vous pouvez avoir une bonne idée de la valeur de votre propre entreprise ou de votre investissement. Ces informations ne sont pas toujours faciles à obtenir, mais elles peuvent être très utiles pour prendre des décisions éclairées sur l’avenir de votre entreprise. Pour les investisseurs, les repères du marché privé peuvent aider à suivre la performance de leur portefeuille par rapport aux autres investisseurs. Ces données sont importantes pour prendre des décisions sur les allocations d’investissement future et pour évaluer le rendement ajusté au risque d’un portefeuille.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.